Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/05/2015

HANNIBAL et son éléphant revient à Nîmes...

Comprendre le rapport de force qu'il y a entre un éléphant et un général d'armées qui se nomme HANNIBAL : C'est revivre l'histoire du passé à travers la bataille de ZAMA !!

Oubliez François, Nicolas et les autres pour replonger dans la gloire Romaine 2000 ans en arrière...Le week-end (le premier du mois de mai) a fait retrouver à plus de 13 500 spectateurs les frissons des grandes batailles au coeur des arènes de Nîmes, ça c'était pour le samedi 2 mai !! HANNIBAL, c'est 218 avant Jésus-Christ le Carthaginois avait réussi le tour de force de faire la guerre sur le pourtour Méditerranéen avec 80 000 hommes et 37 éléphants, pour se faire battre par Scipion qui reprit le contrôle du pouvoir sur l'axe des pays du Sud de l'Europe...

Bref avec 500 reconstituteurs, la ville de Nîmes a réussi son pari : Faire revivre son histoire, entre le Jardin de la Fontaine, la Maison Carré et les arènes  !! Nous étions là pour un reportage pour le magazine de France Net Infos.guerrier, lion, romain, légionnaire, combat, spectacles,arènes de Nîmescombat, arènes de Nîmes, histoire, Romains, Gaulois,Légionnaire, Rome, arènes de Nîmesspectacle, arènes, Nîmes

Lire la suite

29/04/2015

François BEGAUDEAU : L'interview décalée à Nîmes pour "La Politesse"

Avec 11 fictions et 12 essais, depuis presque 13 ans, François Bégaudeau a mis le turbo, depuis ses 30 bougies...A Nîmes, l'auteur à succès a fait salle comble, devant une multitude de lectrices, l'écrivain a répondu aux questions de ses admiratrices, il faut dire que la bibliothèque Nîmoise a reçu le romancier avec le tapis rouge pour l'agora littéraire.

"La politesse" évoque un personnage littéraire faisant face à une variété d'invraisemblances, de situations parfois burlesques avec la presse et les chroniqueurs qui parlent de livres sans jamais lire, où en contact avec un public admirateur de l'homme mais peu enclin à découvrir l'écriture...Bref, des anecdotes savoureuses mais qui portent le débat de la culture dans les foires et salons, à l'école et dans nos chaumières.

Une question posée par une future cinéaste en école préparatoire du 7ème art a donné le tempo : "François pouvez-vous nous expliquer votre goût de l'écriture et de la provocation quand vous étiez un punk avec vos amis du groupe "Zabriskie Point" ? Réponse du romancier amusé..."J'aime le rock, l'art, le cinoche et l'écriture tout est question de sens et de sensation, au fond je reste un observateur de la société, elle m'inquiète ou m'amuse !!!

Lire la suite

27/03/2015

CINEMA : Le Nîmois Eric Fontaine sort "Je te jure..." (court-métrage)

C'est avec l'association MOTEUR DEMANDE que le film a vu le jour à Joyeuse l'an dernier à la fin du printemps. Le tournage a duré 5 jours et a rassemblé une équipe de 15 personnes venant de la Drôme, du Gard, de l'Hérault...Emmanuel LAFOND repéré sur NRJ 12, dans l'émission de Mathieu DELORMEAU "Tellement vrai" a joué le premier rôle : Un père de famille qui a subi l'assassinat de sa fille BLANCHE. 

Nous avons interrogé Christine VETSEL (Directrice de production et scripte sur le film)...

Pourquoi avoir produit un court-métrage avec un sujet délicat ?

 

"C'est la première production de Moteur Demandé, le sujet traite du mal être d'un père de famille complètement anéanti par la douleur, la mort de sa fille en l'occurrence"

Dans quelle mesure le film a t'il était choisi, pour ce premier tournage Ardéchois ?

 

"A Joyeuse en Ardéche j'avais mes contacts, c'est plus facile pour une préparation d'un tournage, je me suis occupée seule du casting et de réunir l'équipe de techniciens, avec l'aide de la Commission du Film de Rhône-Alpes, Eric à ce moment là était occupé à trouver le complément du matériel de tournage..."

Peut on envisager de voir le film dans un cinéma, où un festival ?

"Oui le but est de le diffuser et de se faire connaître des professionnels du 7ème art, je suis en contact en autre avec un professionnel Parisien qui me donnera son opinion, c'est un producteur et un aiguilleur de projets dans le cinéma..."

Parlez-nousfilm, cinéma, je te jure, court métrage, Joyeuse, Ardèche de cette association : Moteur Demandé !

"L'idée de base, principale est de trouver une synergie entre une forte demande de comédiens professionnels habitant l'arrière pays, venant en autre du théâtre et l'émergence de réalisateurs qui ont déjà un cursus intéressant. Dans la réalisation de JE TE JURE, l'alchimie à révélé le talent des uns et le déclic potentiel des autres. Dans les futurs projets, il sera question de travailler avec des comédiens ayant eu une belle expérience professionnelle !"

Lire la suite