Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/03/2015

EMERGENCE : Romain PAUL , ce Nîmois de 15 ans "Star du 7ème Art" !

Alix Delaporte la réalisatrice du film "Un dernier coup de marteau", peut être fière de son poulain cinématographique, car l'étudiant du lycée Dhuoda à Nîmes fait depuis plusieurs semaines l'admiration des élèves, mais il fait venir les journalistes, qui n'hésitent pas à parcourir la France pour des séances photos ou des interviews !! Romain PAUL a obtenu le prix Marcello MASTROIANNI au Festival de Venise 2014, une belle récompense qui met en avant un réel talent d'acteur, d'ailleurs le père de Romain nous confiait hors caméra qu'après le BAC, la famille envisageait une école de cinéma ou le conservatoire à Paris !! Au Sémaphore, le film a été longuement applaudi par un public attentif durant le débat, où les autographes ont été demandés à l'issue de la soirée. Les caméras ce jour là étaient présentes et nous vous proposons le film reportage de cet évènement marathon pour ce jeune comédien !cinéma, film, people, Romain PAUL, avant-première,7ème art, Le Sémaphore,actualité

Lire la suite

24/12/2013

ALES FAIT LE BUZZ DANS LES CINOCHES...

Alès : Une voiture cabriolée, roule plein "Gaz" sur les quais du Gardon...en fond de scène le "Mont Ricateau" marque le paysage dénudé des anciens terrils qui surplombent la petite cité Cévenole. Eté 2012, une voiture suiveuse filme la scène précédée par la police municipale qui pour l'occasion avait réglementé la circulation, pour Katell ce petit bout de femme réalisant "SUZANNE"...

Au fond Katell Quillévéré a posé sa caméra et son équipe (35 personnes) du cimetière "Laval-Pradel" à Saint Martin de Valgalgues, jusqu'au port de Sète, en passant par la prison de Tarascon et Marseille.

C'est le contexte économique en berne qui a permis à la réalisatrice de trouver une solution moins onnéreux, de vouloir tourner en province et de choisir Alès, ville qui souffre socialement...Le choix de la barre HLM de la grand rue Jean Moulin, et de cet appartement modeste forge la panoplie du film dans ce Alès dégradé et veillissant. "Suzanne mère adolescente qui quelques années plus tard tombe amoureuse d'un petit trafiquant de drogues" donne le tempo d'un film magnifiquement interprété dont l'héroïne principale est Sara FORESTIER . Au final Alès a obtenu un rôle sur mesure et par cette porte rentre dans le Panthéon du 7ème art...

Alès, film, cinéma, Suzanne, Sara Forestier


Lire la suite