Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2008

Depardieu....rue de la vierge (Bellamy)

Encore, une mauvaise blague sur le net ???
Et bien NON, l'histoire est vrai...le commissaire Bellamy, enquête dans le quartier du centre ville, RUE DE LA VIERGE !!!
Durant le jeudi 22 & vendredi 23, Claude CHABROL a posé sa caméra dans ce coin de ville, aussi réputé pour avoir
conservé des immeubles vétustes (un programme de rénovation, va se mettre en place pour la modernisation du quartier, dans le futur).
Toujours, l'oeil rivé à son retour "images" le réalisateur a du "jouer" au chat et à la souris, avec les nuages !!!
Le tournage, s'est passé devant l'entrée d'un vieil immeuble, mais également à l'étage. De source sûre, les prises de vues ont été réalisées avec de certaines difficultés, du fait d'un emploi du temps serré (tournage en extérieur, pour cette fin de mois).
Une équipe de télévision, a profité de quelques instants de tournage, avec un Depardieu plutôt en forme ce jeudi en début d'après-midi, ce dernier n'hésitant pas à sortir quelques "blagues" avec les machinistes, hors plateau !!
Rue de la vierge, où ses habitants issus de la classe modeste, ont plus l'habitude de croiser des petits traficants, l'acteur a impréssionné, par sa gentillesse et ses mots doux...
Suite du tournage, dans une caféteria, à Caissargues et dans un môtel.

26/04/2008

Tournage Bellamy & paparazzis

Mercredi 23 avril, caméra à la main....
Devant la fameuse villa du tournage de CHABROL, les badauds (gawpers en anglais & jargon cinéma) attendent derrière les barrières de sécurité, installées pour la cause. Caméra au poing, la traque du "people" peut commencer, il faut dire que DEPARDIEU ne passe pas innaperçu !!!
20 heures 1O...
Un 4X4 noir aux vitres fumées, immatriculé 75 (Audi) fait une apparition certaine, le chauffeur "un gros barraqué" arrive en trombe, "c'est la limousine à Gérard" dit une dame habillée en tongue, accompagnée d'un caniche grisonnant, elle ferait partie de la troupe de Jérôme Deschamps, que ça serait possible !!!
20 heures 15...
Gérard le téléphone à la main sort de la villa du film..."Oh pauvre qu'est ce qu'il est gros" annonce une mamie assise sur une chaise pliante, son petit fils faisant au même moment une photo flash de l'acteur chemise blanche.Ce dernier, toujours son portable en main s'engouffre dans son engin tout noir, la voiture fait un appel de phrare au passage des barrières, Depardieu le visage "fumé par les vitres" fit un signe de la main gauche, la scène ne dura que 50 secondes...
20 heures 30, Gérard arrive avenue Carnot et compose le digicode, de la demeure bourgeoise qui l'accueil (grace à l'aide de son garde du corps)
Fin d'une sortie de tournage !!!